Construction de la pensée un mécanisme complexe

« nos pensées »

MODELES MENTAUX

« Si nous n’avons pas conscience de nos modèles mentaux, ils ne sont pas remis en question et restent donc inchangés »

P. SENGER 2018

Prendre conscience de la diversité des modèles mentaux au sein d’un collectif modifie sa relation à l’autre.

Aussi, identifier des réactions automatiques, des représentations, des croyances va permettre de mettre en évidence les sauts conceptuels, les raccourcis, les généralisations. Autant de biais cognitifs qui complexifient le travail en équipe et qui peuvent créer des situations conflictuelles. 

Les modèles mentaux sont : « des postulats, des généralisations, voire des représentations ou des images profondément enracinées qui influencent notre compréhension du monde et nos actes » (SENGE, 2018). 

Nous n’avons pas de réelle conscience de nos modèles mentaux, encore moins de leurs effets sur notre compréhension des situations. La prise de conscience passe à la fois par une auto-analyse et un dialogue constructif avec les autres. Pour cela, il faut créer les conditions du partage de la diversité de nos visions.

Ainsi, il s’agit de questionner la pertinence de nos modèles et de trouver les moyens de les faire évoluer.

« Les modèles mentaux ou schémas mentaux sont des croyances ou des représentations qu’à une personne sur elle-même, sur les autres et sur le monde »

Cahn 2016

Aussi est-il particulièrement intéressant de travailler sur leur identification et leur possible évolution. 

ECHELLES D’INFERENCES

Il est possible de visualiser le processus de construction de la pensée sur une échelle à 7 barreaux. Chacun d’eux symbolise une étape de construction donnant ainsi de la lisibilité sur le véritable parcours invisible et abstrait de nos actions et de nos prises de décisions.

Tenir compte de ce mécanisme de construction de la pensée lors de nos interactions est essentiel. Il s’agit d’écouter quelqu’un pour lui-même et non pour soi, en se centrant sur ce qui a pu déterminer son choix d’action ou son comportement.

Décrypter pour mieux communiquer et pour cela un binôme très efficace : questionner et écouter sans juger !